Un étudiant se donne la mort par pendaison à Kissidougou

Jean Yomba kamano, étudiant à l’école privée de santé de Madina, âgé d’une quarantaine d’années, marié à une femme et père de deux enfants s’est volontairement donné la mort par pendaison dans la nuit du lundi au mardi 28 décembre 2021 au quartier TP, dans la commune urbaine de Kissidougou, rapporte le correspondant de l’AGP.

Le corps a été découvert ce mardi matin, pendu à une corde derrière sa maison. Il y avait à côté du corps, une échelle. C’est par ce moyen qu’il aurait  accédé à la corde préalablement attachée à la charpente de la maison.

Le mobile de la pendaison reste pour le moment inconnu. Toutefois, selon un de ses frères, Bernard Feindouno, venu de Gueckedou, il y aurait eu une altercation entre Jean yomba et son épouse la veille. « Ce qui lui aurait  poussé à se donner la mort par pendaison », estime son frère.

Les autorités communales, les services de sécurité et de santé se sont rendus sur les lieux pour constater le drame.

C’est à la suite de ce constat qu’il a été décroché et mis dans le véhicule de la croix rouge,  direction l’hôpital préfectoral pour autopsie.

Selon le médecin légiste Dr Doukouré, Jean yomba Kamano s’est volontairement donné la mort par pendaison.