Justice: Six(6) mois requis contre un chauffeur pour ‘’meurtre involontaire’’

Le procureur de la République près le Tribunal de Première Instance(TPI) de Dixinn, Daye Mara, a requis, lundi, 27 décembre 2021, six (6) mois d’emprisonnement contre Mamadou Lamarana Bah, chauffeur de son état, poursuivi pour meurtre, a suivi l’AGP.

Placé sous mandat de dépôt le 09 février 2021 pour meurtre, le mis en cause Mamadou Lamarana Bah, la vingtaine a sans ambages reconnu les charges articulées contre sa personne.

Dans ses réquisitions,  le procureur, Daye Mara a rappelé que c’était dans la nuit du 6 au 7 février 2021, dans le quartier Koloma, lorsque Mamadou Lamarana Bah a été empêché de sortir avec sa copine par un groupe de jeunes stationné devant sa porte.

Une vive altercation, dit-il, a éclaté entre ce groupe qui était en supériorité numérique et le pauvre Mamadou Lamarana Bah qui a été blessé par la suite un peu partout sur son corps. Pour se défendre, selon lui, il a lancé un projectile sur le groupe et Souleymane Diallo a été grièvement blessé. Ainsi, il a été admis d’urgence à l’hôpital, où il a succombé à ses blessures.

Saignant un peu partout suite aux coups qu’il venait d’enregistrer, Mamadou Lamarana a été admis d’urgence dans une clinique pour des soins pendant qu’il était activement recherché par des agents de la CMIS pour des fins d’enquêtes.

En pareille circonstance, selon lui, le mis en cause Mamadou Lamarana Bah bénéficie des excuses légales en ce sens qu’il a demandé au tribunal de le retenir dans les liens de la prévention en le condamnant à 6 mois d’emprisonnement.

Pour l’avocat de la défense, Me Alseny Aïssata Diallo, Il n’y a ni crime ni délit. Son client, selon lui, était en légitime défense.

Ainsi, l’audience a été renvoyée le 17 janvier 2022 pour situer le jeune sur son sort.