Affaire MLP et King Alasko, un réseau d’escrocs démantelé ?

L’affaire entre l’artiste King Alasko et son label de production continue à faire couler beaucoup d’encre sur la toile depuis 24h. Le divorce est bien consommé entre le label MLP et l’artiste King Alasko. Ablaye Mbaye manager de l’artiste, un des patrons du label, est notamment accusé par son ancien artiste de détourner des fonds pour alimenter son train de vie.

Pour le moment fans de l’artiste, journalistes, artistes, blogueurs tous mobilisés pour dénoncer le cas flagrant d’exploitation abusive des artistes face à ces faux producteurs et managers d’artistes.

Le plus écœurant dans cette histoire est que l’artiste se retrouve aujourd’hui à la case départ abandonné à lui-même sans chaine YouTube à son nom. Toutes ses vues sur YouTube sont comptabilisés sur la chaine YouTube de meurs libres prod. C’est de l’amateurisme où sont-ils de mauvaise foi ?

Des fans de l’artiste lui proposent de demander à sa maman de porter plainte contre MLP pour abus de confiance, escroquerie…Les accusations pesant sur MLP sont nombreuses

Du côté des artistes Gwada Maga et Wandian Dimedi ont préféré calmer le jeu en dénonçant les pratiques honteuses et pas nobles de ces faux managers « Trop de faux producteurs et de faux managers dans ce pays ! Ils te font croire qu’ils t’aident mais en vrai ils te sucent ! #Force à toi King Alasko Champion-Youth…Tu monopolises tous les droits d’un artiste, sa chaine YouTube, ses œuvres, ses streamings, même ses droits d’auteur ! Comment l’artiste va vivre ? C’est méchant » déclare Gwada Maga sur sa page Facebook

Plus loin c’est le tour de Wandian Dimedi de dénoncer « Courage mon sang King Alasko. Tu n’as encore rien fait bro juste le début du commencement (une honte totale) Dieu merci tu as tout compris à temps. »

Alasko n’est pas le premier cas, on se rappelle bien du bras de fer entre Abdou Mbaye l’un des frères Mbaye qui a aussi confisqué les sons de Banlieuz’art après leur séparation. Il a fallu l’intervention de beaucoup de géants dans le monde du showbiz guinéen pour régler le problème à l’amiable. Banlieuz’art aussi dénonçait les mêmes pratiques « manipulations, détournements, escroquerie…»

Alasko portera-t-il plainte ?  Wait and see…