Après 11 ans d’exil, Moussa Dadis Camara enfin à Conakry. Ses partisans sollicitent sa candidature à la prochaine présidentielle

L’ex-président de la transition Capitaine Moussa Dadis Camara, en exil au Burkina Faso depuis la tentative d’assassinat dont il a été victime fin 2009, est arrivé, ce mercredi, vers 13h à Conakry, en provenance de Dakar, après 11 ans d’exil.

Mais avant l’atterrissage de son avion, ses partisans très nombreux, ont rallié l’aéroport international Ahmed Sékou Touré de Conakry, à l’effet de réserver un accueil chaleureux à leur champion capitaine Moussa Dadis Camara.
Des centaines de personnes étaient présentes à l’aéroport pour l’accueillir. Des forces de l’ordre ont même été déployées aux abords de l’aéroport. L’atmosphère était à la fête avec des danseurs, des musiciens, tout le folklore de la Guinée forestière qui s’était déplacé à l’aéroport de Conakry pour souhaiter un bon retour à Moussa Dadis Camara.

Des femmes et jeunes, dans une ambiance de fête, expriment leur soutien à l’ancien homme fort de Conakry, certains vont jusqu’à solliciter sa candidature à la prochaine présidentielle.

« Il est notre leader, nous sommes là pour lui, on le soutient, nous sollicitons sa candidature pour l’élection présidentielle, s’il est candidat, nous allons le soutenir. C’est à lui de décider s’il va faire la politique ou pas. »

Dès sa descente d’avion, Moussa Dadis Camara a remercié tout d’abord le président de la transition Col. Mamadi Doumbouya pour avoir permis son retour dans son pays natal.

Pour justifier le retour de Dadis Camara, le Comité national du rassemblement pour le Développement (CNRD) avait invoqué fin novembre le besoin de réconciliation et d’apaisement.

Moussa Dadis Camara est arrivé au pays quelques jours après le retour de Sékouba Konaté, son ministre de la Défense devenu son successeur, arrivé à Conakry le 18 décembre dernier.

Désormais, Moussa Dadis Camara doit retrouver les siens. Une rencontre est prévue avec le colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition, dans les prochains jours.