Guinée/ À la découverte du technocrate Saadou Nimaga , l’un des architectes de la révolution de l’industrie minière initiée par le Président de la république,Pr.Alpha Condé!

Saadou Nimaga, l’as au background impressionnant, l’une des crèmes de la “génération 40” communément appelée “Kass-Boy” ( jeunes qui ont été envoyés faire des études à l’étranger, grâce à Kassory, à l’époque ministre des Finances.

Né il y a une quarantaine d’année à Kissidougou (Sud de la Guinée), le technocrate en chef ( secrétaire général) du ministère des mines est l’un des architectes de la 1ère révolution de l’industrie minière de notre pays et qui a été initiée par le président de la république, Pr. Alpha Condé.

Après une Maîtrise de Droit Privé de l’Université de Conakry, Saadou Nimaga a suivi une formation en Finances publiques de l’Ecole Nationale des Régies Financières (ENAREF) au Burkina Faso. Et depuis, il ne s’est jamais arrêté d’apprendre.

Cette formation est complétée par un diplôme du Cycle International d’Administration Publique (CIAP) de l’ENA de Paris. Aussi, par un DESS d’Administration et Gestion Publique de l’Université de Paris II. Et cerise sur le gâteau, il est diplômé d’Etudes Supérieures Spécialisées en Administration Publique des Mines de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris.

C’est donc ce Juriste senior spécialisé en négociation, rédaction et examen de contrats, de conventions, de lois, etc., qui a décidé d’accompagner le Professeur Alpha Condé dans sa noble vision de développement, grâce à laquelle notre pays vie le soleil de sa première révolution de l’industrie minière .

Dans son classement annuel évaluant l’attractivité globale des juridictions minières à travers le monde, le think tank canadien note avec satisfaction la performance guinéenne qu’elle estime être le meilleure classement pour un pays africain. Les sondés ont indiqué, apprend-on, une diminution des préoccupations concernant le système juridique, la législation du travail et les accords socio-économiques.

C’est clair comme de l’eau de roche , l’histoire retiendra dans son perchoir le sacrifice et l’expertise du  technocrate Saadou Nimaga, l’Homme de mains du célèbre ministre des Mines , pour la mise en place du plus performant Code minier  de l’histoire du secteur  relatives aux transferts infranationaux (FNDL) au profit de toutes les communes guinéennes avec un montant total de Quarante Deux Millions de Dollars Américains (42 millions de dollarsUs).

A. C