Entre l’évasion de Sidy Mohamed et la disparition du jeune lieutenant de la marine nationale: Il n’y aurait-il pas un lien?

Mohamed Sidy Diallo, bandit de grand chemin, spécialiste des kidnappings d’hommes riches, s’est évadé de la maison centrale de Conakry. Ce célèbre prisonnier, « fin-stratège », a réussi à tromper la vigilance des services de sécurité de cette prison, située au quartier Coronthie, en plein cœur de la capitale.

Selon la version officielle , dans la journée du samedi 17 juillet, Sidy Diallo a passé toute la journée avec le gardien chef de la prison, un certain Diaby. Et ce serait avec ce dernier que Mohmed Sidy Diallo aurait planifié son évasion.

Comme par enchantement, au même moment disparaissait dans des conditions douteuses, un jeune lieutenant de la marine nationale Guinéenne. Il s’agit du Lieutenant Alpha Amadou Oury DIALLO, l’une des crèmes du secteur , un excellent nageur et fin connaisseur du corridor maritime avec à la clef, une expérience inouïe, qui pourrait lui permettre de coordonner tout type d’opérations en haute mer  .

Vu la position géographique de la maison centrale qui est située à quelques kilomètres du Port de Teminetaye. Un port qui n’est pas loin de la zone spéciale de Loungué ( Presqu’île de la Sierra Leone) . Selon plusieurs spécialistes, il y a une grande probabilité que le fugitif soit passé par ce corridor maritime pour atteindre les côtes de la Sierra Leone ou de la Guinée-Bissau.

Pour l’heure, même si aucune preuve tangible ne confirme cette hypothèse, il y a de quoi explorer cette piste qui porte une forte dose de probabilité capable d’éclairer la compréhension sur ce fameux dossier d’évasion inédite.

A.C