Cherif Bah après sa libération : L’homme politique livre des sentiments de satisfaction et plaide pour la libération de ses collègues !

Quelques heures seulement après sa libération sous condition, El Hadj Cherif Bah vice-président de l’UFDG a tenu à s’adresser à ses compatriotes.

Dans un langage plein d’émotion, il a tout d’abord remercié sa famille et personnes qui se sont impliquées pour cette libération, avant de lancer un plaidoyers pour la libération de ses collègues détenus encore à la maison centrale de Conakry.

Pour rappel, les opposants Cherif Bah, Cellou Baldé, Abdoulaye Bah et Ousmane Gaoual Diallo, ont bénéficié d’une liberté semi-surveillée, hier vendredi 16 juillet, pour des raisons de santé.