MPTEN INFO- Rencontre entre le MInistre Saïd Oumar Koulibaly et l’ensemble des acteurs de l’écosystème de les télécommunications pour la mise en place d’un cadre de dialogue permanent

 

 

Une réunion stratégique a réuni dans l’après-midi de ce jeudi 15 juillet  des cadres du Ministère des Postes et Télécommunications et de l’Economie Numérique, des opérateurs de téléphonie mobile et des fournisseurs d’internets. Cette rencontre avec l’ensemble des opérateurs téléphoniques a été présidé par le Ministre, Saïd Oumar Koulibaly.

Il était question de discuter des problématiques, contraintes et défis liés au fonctionnement du secteur de Télécoms afin d’identifier et recommander les stratégies à mettre en œuvre pour son développement.

A tour de rôle, le Ministre et son cabinet ont écouté attentivement les explications de leurs hôtes qui dans un langage soutenu se sont exprimés sur les difficultés auxquelles le secteur est miné en ce moment.

Cette première entrevue consiste dans un premier temps a mettre en place un cadre de dialogue permanent entre les acteurs de l’écosystème de la télécommunication et le gouvernement guinéen précise le Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique. En effet, selon le Ministre Koulibaly beaucoup d’efforts ont été fournis mais, l’essentiel des plaintes repose sur la fiscalité qui est un domaine régalien de l’Etat. « Il est de notre devoir d’écouter nos partenaires et prendre en compte leurs préoccupations. Cela va favoriser non seulement l’investissement mais aussi, le développement du secteur et du pays» a-t-il indiqué.

S’agissant de la grève enclenchée par la FESATEL, le Ministre Koulibaly s’est exprimé en ses termes : « quand il s’agit de la fiscalité, ce sont des patrons qui sont concernés. A présent, nous n’avons pas eu encore de remontée au niveau des opérateurs quant à l’impact d’une grève quelconque. J’ai personnellement sillonné les agences aujourd’hui et je n’ai vu nulle part une agence fermée. Donc aujourd’hui, je ne pense pas qu’il y ait un quelconque désagrément à ce niveau. Maintenant, il faut respecter la FESATEL dans son droit de grève. Mais quand on grève, selon ma compréhension, il faut revendiquer un droit. Je ne pense pas que la fiscalité soit un droit de la FESATEL mais plutôt, celui des patrons.»

Fructueux entretien qui aura permis au Gouvernement à travers le Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique de non seulement réunir tous les opérateurs qui exercent dans le domaine des Télécoms en Guinée mais aussi de recueillir des informations allant dans le sens de la survie de ce secteur névralgique.

Au sortir de cet important meeting, opérateurs et fournisseurs se sont dit ravis de l’initiation de cette réunion au sein du secteur des Télécoms, d’ailleurs, il a été convenu qu’une nouvelle date sera communiquée aux différents partis très prochainement pour une nouvelle rencontre.

Avec la Cellule de Communication