Reprise des manifestations de l’UFDG après les examens nationaux: Que faut-il craindre avec les menaces du président Alpha Condé face à la détermination de Cellou Dalein Diallo?

Suite à la détention de plusieurs responsables et militants avec à la clef plusieurs restrictions l’empêchant ainsi d’user librement de ses droits, l’Union des forces démocratiques de Guinée ( UFDG) a officiellement annoncé sa volonté de redescendre dans la rue après les examens nationaux .

Le climat dans lequel intervient cette décision marquée par un bras de fer légendaire entre le président de la République et son principal opposant risque de secouer la quiétude sociale

Cette situation malheureuse pourrait être compliquée pour l’économie et la crédibilité du gouvernement à l’international si la tension perdure avec son cortège de morts et de dégâts matériels. En dehors de cela, il faut souligner le risque de voir la contestation s’élargir à une révolte sociale encouragée par la cherté de la vie et aux frustrations liées aux inégalités qui hantent le milieu des affaires et l’unité nationale.

À cette allure, il faut donc craindre le pire en faisant appel au respect des principes démocratiques et non au pouvoir de la force.

A. Camara