Opinion/ Ibrahim Khalil Kaba le génie des universités Américaines a relance la diplomatie Guinéenne

.

Que de surprises agréables depuis l’arrivée du Jeune Ministre des affaires étrangères Ibrahim Khalil Kaba à la tête de ce département.
Les bienfaits des actions positives sont nombreux.
la Guinée pris la présidence, pour un an, du « Groupe des 77 » aux Nations unies. Une instance de concertation dont le rôle est, pour l’essentiel, de contrebalancer l’influence des pays développés au sein de l’appareil onusien.
Le statut du diplomate a été mis à jour et complété.

Ibrahim Khalil Kaba a aussi mis en œuvre les recommandations de la première édition de la Conférence diplomatique de Guinée, qui s’est tenue en avril 2019 sous le signe de la « diplomatie au service de l’émergence ».

Outre à la mise en place effective du Haut Conseil des Guinéens de l’étranger, dont la création a été décidée en 2017,

. Il a été le point focal national du Comité de suivi des activités de coopération entre la Guinée et la Commission économique africaine (CEA) et a présidé le Comité de suivi des accords Maroc-Guinée. Point focal national du Forum de coopération Afrique-Chine (Focac) il est président du Comité de suivi de l’accord stratégique sino-guinéen.

Ibrahim Khalil Kaba est au four et au moulin pour régler la question stratégique pour la réouverture des frontières déjà la Guinée a réouvert sa frontière avec la Sierra Leone après un accord obtenu par la président Ghanéen Nana Ado président en exercice de la CEDEAO la tension est retournée, reste la frontière entre la Guinée et la Guinée Bissau.
De tous ces acquis Ibrahima Khalil Kaba était au centre de gravité des négociations mené à la demande de Président de la République Alpha CONDE.

Ces dire que ce Jeune « loup »Mathématicien chevronné a encore de belle perspective à faire valoir dans le cadre de l’ambitieux du programme du développement de la République.

Depuis qu’il est sur place s’est mis à l’écoute des ambassadeurs, des cadres et des anciens qui ont porté haut le niveau de notre diplomatie à ses heures de gloires et de prestige. Le chemin de l’union Africaine et de son intégration passeront par l’engagement et la détermination de tous.

Notre pays la République de Guinée a toujours donné l’exemple pour un ensemble continental plus vaste au bénéfice du continent.

C’est cet esprit de solidarité que les pères fondateurs ont toujours mis en avance pour le développement du continent au bénéfice des générations futures car avec la quatrième révolution l’avenir du monde entier se jouera en Afrique doté déjà de toutes sortes de richesses naturelles une fois mise en valeur par ses propres fils transformés par ses propres fils les richesses créeront la plus valut et la croissance qui feront de notre continent le maître de l’univers derrière lequel toutes les puissances sans exception rechercheront pour leur survie car la maîtrise technique et technologique et la science sera déjà à la portée, Africains, nous devons nous unir pour être plus fort, N’kuruma , Sekou TOURE, Gamal Abdel Nassser l’avaient déjà dit d’une même voix avant la création de l’organisation de l’unité africaine en 1963.

C’est dans ce cadre que s’inscrivent les actions et les différentes démarches de Ibrahim Khalil Kaba qui voit en L’Afrique le continent du devenir et de l’avenir mondial.

Ibrahima Diallo
Journaliste et Écrivain.