Faranah : un enfant de 6 ans ouvre le feu sur un autre enfant

Après la mort d’un adolescent le samedi par l’effet de la foudre, un enfant de six ans vient de tirer sur un autre. L’acte s’est produit dimanche dans le district de Kaberenkougna situé à 5 km du chef-lieu de la sous-préfecture de Bantoun .

Interrogé par notre correspondant dans la région, le sous-préfet de Bantoun revient sur les circonstances du drame.

« C’est aux environs de 8h qu’on m’a appelé pour m’informer qu’il y a eu un crime dans ma sous-préfecture. Automatiquement, j’ai informé Mr le préfet qui m’a instruit de me rendre sur les lieux et de trouver une solution. J’ai rencontré la  responsable  du poste de santé, qui était sur le point de se rendre à Nialya pour déposer son rapport. Je l’ai saisie pour s’occuper de la victime. A son arrivée, l’enfant vivait encore, mais il baignait dans le sang. J’ai ordonné son évacuation mais c’était trop tard. Il a succombé à ses blessures.

La victime, un enfant, était de passage. Un autre avait le fusil de son papa qui est guérisseur traditionnel. Il jouait avec le fusil quand celui-ci s’est déclenché. Et la balle a pris l’autre au niveau de la tête, qui est tombé immédiatement. C’est le bruit de l’arme qui a alerté les citoyens qui étaient tous au champ.

J’ai informé le préfet du décès de l’enfant, il m’a dit de ne pas toucher au corps, d’attendre les autorités pour le constat. », a expliqué Ibrahima Camara.

A noter que Layba Condé, la victime, est âgé de 8 ans et élève de  la 4ème année. L’auteur du tir mortel,  Ansoumane Fofana, quant à lui, est âgé de 6 ans, élève aussi. Nous y reviendrons…

mediaguinee