Guinée- Prisonnier politique- Voici la lettre mélancolique du militant de l’UFDG alias Grenade qui a précipité sa libération par grâce présidentielle !

Lettre manuscrite de Grenade , militant de l’UFDG

Voici un jeune qui avait été condamné sur la base d’une photo prise à la gendarmerie, une mise en scène digne d’un film .

Nous pouvons aujourd’hui prendre le risque d’affirmer que la prison te fait prendre conscience de certaines choses , le bourreau peut devenir le héros et l’ex héros devenir le bourreau , c’est une réalité mais à qui la faute ? Le vrai bourreau ? Le citoyen en prison ? Où l’ex héros ( ufdg) pour qui le citoyen se battait ?

Pour ma part , c’est entièrement la faute à l’ufdg, la problématique de la prise en charge des prisonniers politiques n’est pas un problème majeur pr le parti et ce n’est pas normal dans le contexte Guinéen.

La prison en Guinée est comme une machine de lavage de cerveau tout le monde le sait donc je considère que c’est une faute professionnelle si les partis politiques n’intègrent pas dans leur budget , la ligne assistance financière aux prisonniers politiques.

 

Il y a aujourd’hui , beaucoup de sans voix / voies en prison qui ne bénéficie d’aucune assistance financière.

Gabar Souaré, Activiste de la société civile Guinéenne