TRIBUNE : La justice guinéenne manipulée par Alpha Condé ( Par Dembo Camara)

Le recule de la démocratie en Guinée, les leaders de l’opposition interdite de quitter sur le territoire national et d’autres croupissent en prison sans aucun jugement sous l’ordre du dictateur Alpha Condé. Le 29 mars dernier le président de UFDG en l’occurrence Cellou Dalein Diallo, principal challenger d’Alpha Condé a été empêché de sortir la Guinée pour aller assister aux funérailles de l’ex Premier ministre Ivoirien. D’où la descente du leader de l’avion par la police. C’est le procureur du TPI de Mafanco qui aurait reçu un appel du dictateur Alpha Condé pour interdire au président de l’UFDG de sortir. Pour le bureau politique de son parti (UFDG), le procureur n’a aucune qualité d’interdire à Cellou Dalein de ne pas sortir du pays. Mais l’histoire retiendra qu’en Guinée sous Alpha Condé que c’est la décision politique qui prime sur la décision judiciaire.

La justice guinéenne n’est pas libre, elle réagit en fonction du choix du président Condé. La stratégie du pouvoir est de neutraliser tous les partis politiques, surtout UFDG qui est réputé par sa capacité d’implantation et de mobilisation. Actuellement le pouvoir se libre à un achat de consciences, de proposition des poches de certains cadres de l’opposition afin d’affaiblir l’opposition. C’est grâce à cette stratégie politique certains cadres de l’opposition ont monnayer leurs consciences, ceux qui refusent de participer au clan du Dictateur la plupart se retrouves en prison. A cause des opinions politiques les guinéens sont dans l’enfer total, la maison centrale est pleine des détenu politiques. Toutes les stratégies du gouvernement sont axées (…) Que faire pour disparaître les partis politiques en Guinée?

C’est pourquoi la démocratie est en recule Guinée, cette population pensait que sous Alpha Condé c’est le respect du principe de la démocratie qui est le pouvoir du peuple, mais malheureusement c’est le désastre total

Actuellement tous les grands projets sont orientés et géré par un calcul politique juste pour s’éterniser au pouvoir pour bénéficier un poche sous Alpha il faut nécessairement dissoudre ton parti politique tel fut le cas de son Premier ministre Kasory Fofana. La Guinée est dirigée par un clan qui s’enrichie sur le dos de la population.

A l’époque du feu général Lansana Conté l’ex président guinéen, socialement la population n’était pas divisé, mais aujourd’hui le dictateur a fini de diviser pour régner et le seuil de la pauvreté est très considérable. C’est pour autant dire que mon pays est plongé dans un scénario politique très aveugle et la corruption est la monnaie courante dans ce gouvernement il suffit d’être un membre influent dans le parti présidentiel.

Dembo Camara, journaliste indépendant