Habib Fatako victime de jalousie (Djani Alpha, Mamadu Thug) : Quand l’artiste tue l’artiste

Si la jalousie existe partout dans le monde et dans tous les milieux, la Guinée n’échappe pas à cette règle et tous les coups bas sont permis.

La jalousie a toujours été présente dans le milieu artistique en Guinée. A la fin des années 2018, certains artistes de dernière catégorie sont allés jusqu’à inciter des spectateurs pour huer un producteur en plein spectacle.

N’est-il pas normal qu’un artiste compositeur, Habib Fatako ne rende hommage à George Floyd tué de sang-froid par des policiers blancs. Un Afro-américain étouffé sous le genou d’un policier Blanc, dont les images insoutenables ont fait le tour du monde. Les violences policières en tête, marquées par des épisodes passés sous silence par la justice, montrent que le racisme est plus que jamais présent.

Les artistes, footballeurs, blogueurs du monde ont tous rendu hommage à George Floyd.

Pourquoi le cas de Habib Fatako crée la polémique en Guinée.

Le Post de Djani Alpha et Mamadu Thug n’est-il pas motivé par la jalousie ? Si ce n’est pas la jalousie et la médiocrité qui ont souvent régné en Guinée, surtout dans ce monde artistique pourquoi critiquer Habib Fatako dans son combat.

Lisez ci-dessous  leur post sur Facebook

L’audio de Habib Fatako