Coronavirus: un ministre contaminé et cinq (5) députés, le gouvernement organise la lutte contre l’épidémie

Le gouvernement Français continue d’organiser la lutte contre le nouveau coronavirus qui a contaminé le ministre de la Culture Franck Riester et se répercute sur l’économie dont les signaux de ralentissement sont inquiétants.

Face à la propagation de l’épidémie, les dirigeants européens doivent se concerter mardi par visioconférence pour coordonner leurs actions, selon l’Elysée, le président Emmanuel Macron réclamant « plus de coordination européenne et internationale ».

Avec au moins 25 décès et 1.412 cas de Covid-19 confirmés, la France reste le deuxième pays européen le plus touché derrière l’Italie.

Conséquence de cette épidémie qui a déjà fait plus de 4.000 morts dans le monde, la Banque de France a revu à la baisse sa prévision de croissance à 0,1% au premier trimestre, contre 0,3% escomptés il y a un mois, avec d’inévitables conséquences sur l’emploi.

Lundi, Franck Riester a été testé positivement après avoir manifesté des « symptômes », a précisé le cabinet du ministre de la Culture, notant que celui-ci avait passé plusieurs jours la semaine dernière à l’Assemblée nationale où plusieurs cas ont été confirmés.

« Le ministre de la Culture va continuer de travailler à distance », a précisé Matignon.

« Si d’autres ministres devaient être testés positifs, ils suivraient les mêmes règles d’isolement », a-t-on ajouté de même source, en indiquant que « les membres du gouvernement (…) doivent simplement suivre les règles édictées par les autorités de santé ».

Cinq députés contaminés –

Après l’annonce des premiers cas avérés au sein de l’Assemblée, il avait indiqué sur Facebook qu’il ne participerait pas pendant le week-end à des événements prévus de sa campagne municipale à Coulommiers (Seine-et-Marne).

Avec AFP