Les gens achètent des préservatifs afin d’éviter le coronavirus

C’est ridicule, en Australie une fake news prise au sérieux par la population.

Avec près de 92 722 contaminations dont 31 55 décès dans le monde, l’épidémie actuelle suscite une psychose à l’échelle internationale

Dans le monde du digital, les gens cherchent des solutions « miracles » pour éradiquer le virus en surfant sur le net et les réseaux sociaux. Ainsi, les fake news gagne du terrain et conduit les internautes à adopter des gestes inutiles.

Comment des préservatifs peuvent nous protéger contre le coronavirus

Paniqués face à l’ampleur que prend cette épidémie de Coronavirus, des Australiens se sont empressés d’acheter des paquets de préservatifs pour se protéger contre cette maladie. Un habitant de Sydney, a publié sur le net une photo pour montrer les rayons d’un magasin réservés aux préservatifs, vides.

À sa plus grande surprise, certaines personnes lui ont fait savoir qu’une publication, devenue virale, avait suggéré qu’en mettant des préservatifs sur les doigts, on pouvait se protéger du coronavirus.

« Il y a eu un article stupide qui disait aux gens de mettre des préservatifs sur leurs doigts », a révélé un utilisateur. « Au delà du ridicule », a déclaré un autre internaute.