Élie kamano à peine sorti de prison  affirme «celui qui ouvre le feu sur mon peuple ouvrira un jour sur moi» 

Arrêtez  en marge d’une marche organisée par le front national pour la défense de la constitution (FNDC) depuis le mois d’octobre dernier, Élie kamano et scie ont été mis en liberté provisoire ce jeudi 28 novembre par la cour d’appel de Conakry. 
À peine sorti de la prison,  l’artiste et politique ne compte pas baisser les bras dans ce combat. C’est sur son compte Facebook qu’il l’a fait savoir je cite « je ne serai jamais l’ami de l’ennemi de mon peuple, car celui qui ouvre le feu sur mon peuple ouvrira un jour sur moi.
Je défendrai par le verbe et par les actes , les règles établies et l’ordre sur l’ensemble du pays.
Je remercie le peuple de Guinée ! Remercie les vaillants militants et militantes de notre parti PGSD.
Le combat continu jusqu’à la victoire finale du peuple.
Vive la démocratie ! 
Vive la liberté ! 
À bas le troisième mandat !.»
Force est de reconnaître que le 03 décembre prochain,  une nouvelle  marche du FNDC est aussi prévue à Conakry et l’itinéraire partira de Gbessia au stade de la mission Kaloum.