Un membre fondateur du FNDC menace de rejoindre la CODENOC

Il s’agit du  président du parti  les Forces des Intègres pour la Démocratie et de la Liberté (FIDEL) Mohamed Lamine Kaba, membre fondateur du Front National pour la Défense de la ConstitutionIl l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse animée ce vendredi 22 novembre à Conakry.

« Désormais nous allons nous battre bec et ongles pour une nouvelle constitution à partir du moment où le président Alpha a dit qu’il n’est pas  intéressé à un  troisième mandat, pour ne pas laisser tomber la Guinée dans les mains des bandits. Le FNDC n’est pas contre le changement de constitution mais contre un éventuel troisième mandat pour Alpha Condé », a indiqué Mohamed Lamine Kaba, vice maire de la commune urbaine de faranah.

Le  président du parti DIDEL  n’exclut pas de quitter le FNDC dans les jours à venir si le FNDC ne change pas de fusil d’épaule de leur combat.

« Nous avons déjà fait des propositions et envoyé au FNDC  pour cesser les manifestations, si le front trouve que nos propositions sont  pertinentes nous allons continuer  à défendre les mêmes causes  mais au  cas contraire nous serons avec d’autres entités.

Pour le moment nous n’avons pas de contact avec la coordination démocratique pour une nouvelle constitution (CODENOC) et quand cela sera fait ça fera l’objet d’une communication », a-t-il conclu