Opposition contre la nouvelle constitution en Guinée : le FNDC draine une marrée humaine dans les rues de N’Zerekoré

Ce jeudi, 21 novembre 2019 le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) antenne N’Zerekoré a organisé sa toute première marche dans la région de la Guinée forestière. Les militants et sympathisants du front sont massivement descendus dans les rues de cette ville pour exprimer leur désaccord au projet de nouvelle constitution et du 3e mandat pour Alpha Condé. Sur les pancartes et des banderoles, on pouvait lire Amoulanfé, non au 3e mandat, non à la nouvelle constitution, libérez les leaders du FNDC. Ces cris de cœur étaient accompagnés par des slogans hostiles au régime en place et au président Alpha Condé.

Après 4 km de marche, les manifestants habillés en rouge, munis des pancartes ont rallié le terrain rouge où les leaders ont ténu des discours.  

« Nous voulons une Guinée qui progresse, car une Guinée qui veut avancer n’accepte plus le Koudeisme. Un pays qui veut avancer fonctionne avec les lois et des hommes capables d’écouter le peuple et de respecter le pouvoir du peuple. Des gens capables d’initier et d’accepter une alternance démocratique. Brave population de N’Zerekore, nous comprenons mieux maintenant que notre constitution est attaquée, nous devons la défendre. Cette noble et exaltante lutte doit être celle de toutes les générations conscientes. Elle a commencé et elle va continuer jusqu’à la victoire finale, indique CeCe Théa, vice coordinateur de l’antenne du FNDC de N’Zerekore. 

Cette mobilisation intervient après la grandiose manifestation des pros de la nouvelle constitution à l’occasion de l’accueil triomphal du chef de l’État à N’Zerekore, au lendemain de laquelle Cellou Dalein Diallo, un des leaders du FNDC a annoncé que le front va défier le camp présidentiel dans cette région. En tout cas malgré la présence de trois Ministres ressortissants de la région forestière à N’Zerekore, les opposants au projet de nouvelle constitution sont massivement sortis pour dire non à ce projet.