Attaque du cortège du premier à Labé, le vice maire de Labé lève le doute sur le FNDC

Après l’attaque de la délégation du Premier ministre à Labé ce mercredi 20 novembre, le vice maire de la commune urbaine a dans une sortie médiatique déploré les agissements des jeunes ce jeudi 21 novembre.
Il précise que c’était un mouvement spontané et non le FNDC Mamadou Aliou Sanpiri Diallo « les jeunes de Labé c‘est un mouvement qui est spontané, ce n’est pas quelque chose qui a été préparé. Ce n’est pas le FNDC qui a appelé hier cette mobilisation-là, ce n’est non plus un parti politique qui a appelé à ça parce que nous, on était dans la délégation, on accompagnait la délégation. On avait même préparé un discours au compte de la commune, un discours pour souhaiter la bienvenue à nos hôtes ».
Pour l’heure, les renforts venus de Mamou séjournent pour le moment dans la région pour assurer la sécurité des hôtes.